Rire nous préserve de la démence et de la folie. C'est prouvé !

6 oct.

Le fou rire est excellent...

Rire éloigne la folie

Le fou rire est excellent : il libère les tracas et nous plonge immédiatement dans une forme de bonheur. Vous connaissez l'expression “Fou rire”, être pris dans un fou rire jusqu'à ne plus pouvoir s'arrêter ? Peut-être qu'après la lecture de cet article, vous lui donnerez un tout autre sens...

Car rire, ce n'est pas du tout s'approcher de la folie mais aide à lutter contre la démence. Nous en avons les preuves !

L'objectif des chercheurs : examiner l'association entre le rire et le risque de démence chez les personnes âgées.

L'étude s'appuie sur les données de suivi de l'évaluation gérontologique sur 6 ans portant sur 12 165 personnes indépendantes de 65 ans et plus.

La synthèse ? 
Les occasions de rire ont été évaluées à l'aide d'un questionnaire, tandis que la démence a été diagnostiquée à l'aide de l'échelle de démence standardisée du système d'assurance des soins de longue durée au Japon. Des modèles de risques proportionnels de Cox ont été estimés, produisant des rapports de risque et des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Que montrent les résultats ? Le rapport de risque multivariable de l'incidence de la démence pour tous les participants dans les groupes ayant une grande variété d'occasions de rire par rapport à une faible variété était de 0,84 (Intervalle de Confiance à 95 %). Une plus grande variété d'occasions de rire était associée à un risque plus faible de démence 0,78 (IC 95 %) chez les femmes, mais était moins prononcée chez les hommes. Le fait de rire lors de conversations avec des amis, de communiquer avec les enfants ou les petits-enfants étaient principalement associés à une diminution du risque.

La conclusion ? 
Une plus grande variété d'occasions de rire dans des contextes individuels et sociaux est associée à une réduction du risque de démence.


Source Geriatr Gerontol Int 2022 ; 22 : 392-398

Public Health, Department of Social Medicine, Graduate School of Medicine, Osaka University, Suita, Japan Yu Wang, Kokoro Shirai, Tetsuya Ohira, Mayumi Hirosaki, Naoki Kondo, Kenji Takeuchi, Chikae Yamaguchi, Yudai Tamada, Katsunori Kondo, Dorina Cadar, Hiroyasu Iso

Partager cet article