Comment démarrer un club de yoga du rire

Recommandations en 3 points

 

1. Principes généraux

Démarrer un club de yoga du rire est aisé. Les Clubs de yoga du rire sont totalement indépendants, sans but lucratif, apolitiques, non religieux et sans compétition : chacun y est le bienvenu sans distinction de sexe, d’âge, de capacité physique, de milieux sociaux ou économiques. Une étude réalisée en 2010 (F. Loizeau & Dr Kataria) montre que le yoga du rire est très majoritairement proposé sous le statut d’association. En France, la création d’une association se veut simple et facile. Si les clubs de yoga du rire sont autonomes et ne rendent de compte à personne, ils doivent cependant respecter l’esprit ainsi que la méthode du docteur Kataria et évidemment demeurer en conformité avec les lois de leurs pays. L’animateur ou l’intervenant doit justifier d’une formation agréée de yoga du rire. La formation de base d’animateur (niveau 1) s’effectue en 2 jours et se déroule très souvent le week-end. A l’issue des 2 journées, le candidat est apte à ouvrir des séances et un club de yoga du rire.

 

2. Choisir l’organisme de formation, avec qui se former ?

Les écoles « sérieuses » de yoga du rire en France sont peu nombreuses, vous en trouverez sur Internet. Optez pour un organisme de formation bien établi qui vous inspire davantage le yoga du rire et moins l’extravagance. Le yoga du rire ne peut se confondre avec l’humour et des techniques de comique, qui eux, prônent d’autre valeurs intéressantes certes, mais différentes. Enfin, veillez à ce que votre formateur assure lui-même la formation et ne la sous-traite pas.

 

3. Choisir le formateur

Exigez que votre formateur puisse justifier de titres clairs et de diplômes reconnus. C’est sur lui que va reposer la qualité de votre enseignement et des bénéfices que vous êtes en droit d’attendre de cette discipline.
Astuces : choisissez un formateur qui dispense tous les niveaux de formation de yoga du rire (preuve qu’il maîtrise son sujet et est reconnu à ce titre. Cela vous aidera à réussir vos premiers pas et à progresser rapidement). Car, si l’envie vous venait d’aller plus loin, voire de vous professionnaliser, la formation d’animateur peut devenir insuffisante. Devenir professeur de yoga du rire est alors pertinent et vous élèvera à un niveau de compétence supérieure (formation de niveau 2). En France, un seul institut de formation peut le proposer depuis 2012 selon le choix du médecin fondateur : le Dr Kataria a désigné un français, F. Loizeau, son chef de file en France pour le remplacer et former à tous les niveaux de formation. Conseil : n’hésitez pas à vous déplacer pour bénéficier d’une formation de qualité. Décryptez les effets d’annonce : une formation « de rire » n’est pas une formation de « yoga du rire », une formation agréée de niveau 2 proposée en moins de 5 jours n’est pas reconnue par les instances du yoga du rire (et ne peut être proposée que par le Docteur Kataria ou un de ses Masters professeurs). Certaines écoles en jouent et proposent des titres « maison », des formules « privées » et multiplient les offres qui n’ont pas de valeur légale …

Concernant les habilitations de votre formateur, voyons plus clair et précisons cet aspect. De nombreux professeurs de yoga du rire disposent d’une habilitation de niveau 1 et peuvent ainsi commencer à former des animateurs en 2 jours (base minimale : animateur agréé). Pour poursuivre l’enseignement au rang plus élevé (habilitation de niveau 2, session de 5 jours), le formateur ne peut être que le Dr Kataria lui-même ou un des ses Masters professeurs. Ceci est un critère à ne pas négliger : idéalement votre formateur est habilité à former et superviser des animateur et des professeurs. Enfin, le fondateur de la méthode ne reconnait pas les formations dispensées par des animateurs (le niveau de base est insuffisant pour enseigner) et d’autre part, s’oppose à considérer tout diplôme de yoga du rire obtenu sur une durée raccourcie, par correspondance, à distance ou par E learning.

 

 

 

 

.démarrer un club de yoga du rire docteur kataria

 

club de rire officiel
POINT PRATIQUE : ouvrir son club en 3 étapes

Le diplôme en poche, voici les principales étapes que tout nouvel animateur devra considérer pour lancer son club de yoga du rire

1  Disposer d’une salle pouvant recevoir du public. Dans les communes de petite taille, des salles sont fournies gracieusement aux associations et, en ville, des tarifs privilégiés leur sont réservés. Préférez une salle fonctionnelle, sans écho et facilement accessible.

2  Avoir un « statut juridique» officiel. Créer une association est devenu très simple et rapide. D’ailleurs, la grande majorité des clubs de yoga du rire opte pour cette solution car le formalisme est réduit et peu coûteux (comptez environ 40 euros pour l’enregistrement officiel). Pour savoir comment créer une association, visitez le site de référence qui renseigne clairement des étapes et fournit gratuitement des modèles de statuts et autres formulaires utiles cliquez ICI.

3  Communiquer ! Il est nécessaire de faire savoir: sans communication, point de succès. Les entreprises, quelle que soit leur taille le reconnaissent : se faire voir, se faire entendre, faire parler de soi est indispensable et implique un effort régulier.

Des milliers de débutants animent des clubs de rire et pourront ensuite choisir de se professionnaliser…

séance yoga du rire en extérieur